La majoration pour tierce personne

Vous avez recours à une aide constante pour effectuer les actes ordinaires de la vie ? Sous certaines conditions, une majoration pour tierce personne peut vous être attribuée.

Les conditions

Vous pouvez obtenir cette majoration :

  • si vous bénéficiez d’une retraite au titre de l'inaptitude au travail ou substituée à une pension d'invalidité ;
  • et si vous avez besoin de l'aide constante d'une personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie. Cette condition doit être remplie avant votre âge du taux maximum automatique (67 ans si vous êtes né en 1955 ou après).

Vous êtes titulaire d’une retraite anticipée (longue carrière, assuré handicapé) ? Vous pouvez prétendre à cette majoration si vous êtes reconnu inapte au travail entre vos 62 ans et votre âge du taux maximum automatique.

Pour connaître votre âge du taux maximum automatique, connectez-vous à votre espace personnel et utilisez notre service Obtenir mon âge de départ à la retraite.

Le montant et le point de départ

Le montant de la majoration pour tierce personne est fixé par décret.

Le point de départ de la majoration est identique à celui de votre retraite si toutes les conditions sont remplies. Sinon, la majoration prend effet le premier jour du mois qui suit la date de réception de votre demande.

Vous pouvez la demander en même temps que votre retraite ou par simple lettre accompagnée d'un certificat médical.