Répertoire de gestion des carrières unique : une 5e étape franchie avec succès

Mis à jour le 07/09/2022

Le Répertoire de Gestion des Carrières Unique (RGCU) accueille désormais les données carrières des travailleurs indépendants et de l’Ircantec.

Une 5e étape vient d’être franchie avec le chargement des éléments de carrières des travailleurs indépendants ainsi que des agents non titulaires de l’Etat et des collectivités publiques, cotisant pour l’Ircantec soit 30 millions d’assurés. 

Pour rappel, en juin 2020 la Cnav franchissait une étape cruciale dans le développement du RGCU avec la bascule entre la base carrière actuelle de l’Assurance retraite et le RGCU couvrant près de 80 millions d’assurés*.

En mai 2021, la migration des données de carrières de l’Agirc-Arrco a été réalisée, permettant ainsi la consultation des carrières avec les éléments des retraites de base et complémentaire pour la majorité des salariés. 40 millions d’assurés concernés.

En décembre 2021, plus de 220 millions d’éléments de carrières d’assurés du régime agricole ont été intégrés dans le RGCU, concernant plus de 20 millions d’assurés.

Et ensuite : en fin 2022, le régime des mines rejoindra le RGCU, puis la CIPAV, la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse des professions libérales, intégrera le RGCU en janvier 2023.

« Le RGCU va permettre d’avoir une vue complète des informations sur les retraites de base et complémentaires, d’unifier les process d’alimentation et de mettre à jour les carrières en co-responsabilité entre les régimes. »

                                                                                    Véronique Puche, Directrice Des Systèmes d’Information

En savoir plus

La loi a confié à la Cnav, tête du réseau de l’Assurance retraite, la réalisation du Répertoire de gestion des carrières unique (RGCU). Il regroupera les données élémentaires de carrière disponibles de tous les régimes, de base et complémentaires. Alimenté automatiquement, il pourra faciliter la mise en œuvre d’évolutions structurelles de la législation retraite. Les échanges seront alors simplifiés : chaque gestionnaire de retraite de n’importe quel régime aura accès à l’ensemble de la carrière de l’assuré pour fiabiliser sa carrière ou traiter sa demande de retraite.  

 

* Assurés percevant une retraite personnelle ou de réversion et assurés décédés dont le conjoint ou ex-conjoint perçoit une retraite de réversion.