L'Assurance retraite signe un partenariat avec les Restos du Cœur

Dans une volonté commune de lutte contre les exclusions et les inégalités sociales de santé, ce partenariat va permettre un travail main dans la main au bénéfice des retraités accueillis par les Restos du Cœur.

Un partenariat pour promouvoir un vieillissement actif et en bonne santé


L’Assurance retraite et les Restos du cœur déploient déjà individuellement des actions d’information et de sensibilisation sur le bien-vieillir pour lutter notamment contre la perte d’autonomie et l’isolement social des personnes âgées fragilisées.
Cette convention va désormais permettre un engagement commun pour développer, à l’échelle départementale, des actions répondant à des attentes et besoins identifiés comme prioritaires :

  • des ateliers collectifs vecteurs de lien social pour favoriser l’autonomie numérique, la pratique d’une activité physique adaptée et de loisirs ;
  • l’accompagnement des projets de départs en vacances collectifs ou individuels ;
  • l’organisation, la définition et l’amélioration de la visibilité des offres de services individuelles de l’action sociale (prestations d’aide au retour à domicile après hospitalisation, d’adaptation de logement, etc.)

Accompagner les personnes accueillies aux Restos du Coeur dans l’accès et le maintien de leurs droits


La coopération entre l’association et l’Assurance retraite encourage également la définition de procédures locales pour favoriser l’accès aux droits et l’accompagnement des publics accueillis dont l’âge et la situation nécessitent une préparation active de la retraite ou un suivi de leur statut de retraité.


Ce travail commun doit amener à la proposition d’un contact avec la branche retraite au bon moment et via le canal le plus approprié. Cela se traduit par la mise à disposition des offres de services à destination des usagers (action collective, entretien conseil retraite, entretien d’accompagnement à l’accès aux prestations existantes de la branche retraite) mais aussi à destination des équipes bénévoles des Restos du Cœur (sessions d’informations pour favoriser l’accès aux droits, supports de formation, modalités de contact privilégié activable lors de situation complexe ou urgente).