Le chômage compte-il pour la retraite ?

Avant 1980

Avant 1980, toutes les périodes de chômage involontaire constaté sont assimilées à des périodes d'assurance et comptent pour votre retraite, qu’elles aient été indemnisées ou pas. Un trimestre est validé tous les 50 jours, dans la limite de 4 trimestres par an. Cependant, vous ne cotisez pas pour votre retraite, aucune somme n’est donc reportée sur votre relevé de carrière.

Après 1980

Les périodes de chômage indemnisé

 Vos périodes de chômage indemnisé sont assimilées à des périodes d’assurance et comptent pour votre retraite. Un trimestre est validé tous les 50 jours de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres par an. Cependant, vous ne cotisez pas pour votre retraite, aucune somme n’est donc reportée sur votre relevé de carrière.

Les périodes de chômage non indemnisé

Les périodes de chômage non indemnisé à partir du 01/01/1980 peuvent également être prises en compte, sous certaines conditions.

Si vous avez cessé d’être indemnisé :

  • vos périodes de chômage sont prises en compte dans la limite d’un an ;
  • ou dans la limite de 5 ans si vous avez au moins 55 ans à la cessation d’indemnisation et si vous avez cotisé pendant au moins 20 ans.

Si vous n’avez jamais été indemnisé :

  • vos périodes de chômage sont prises en compte dans la limite d’un an et demi (6 trimestres) si la période de chômage se situe à partir de 2011 ;
  • dans la limite d’un an (4 trimestres) si la période se situe avant 2011.

Un trimestre est validé tous les 50 jours de chômage, dans la limite de 4 trimestres par an. 

Vous souhaitez y voir plus clair en vidéo ?

 

Covid-19 : activité partielle

Le dispositif d’activité partielle a été étendu pendant la crise sanitaire. Les périodes indemnisées au titre d’une activité partielle* sont désormais prises en compte pour le calcul de votre retraite. Des trimestres sont ainsi validés sous certaines conditions.

* Périodes à partir du 1er mars 2020.