Brexit : ce qui change au 1er janvier pour votre retraite

Mis à jour le 17/12/2020

Le Brexit est effectif depuis le 1er janvier 2021. Cela aura-t-il une incidence sur votre retraite ?

Le Brexit en quelques mots

Le Brexit, qu’est-ce que c’est ? C’est le vote de la population en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Ce retrait est effectif depuis le 1er février 2020, et une période de transition s’est engagée. Cette période a pris fin le 31 décembre 2020.

Voici les changements au 1er janvier selon votre situation :

J’ai une retraite française et britannique et je réside au Royaume-Uni, en France ou dans un autre État membre de l’Union européenne. Mes retraites continueront-elles à m’être versées à compter de l’issue de la période de transition, au 1er janvier 2021 ?

Le 24 décembre 2020, l’Union européenne et le Royaume-Uni sont parvenus à un accord qui définit les relations à compter du 1er janvier 2021. Cet accord de commerce et de coopération prévoit le principe de « l’exportabilité » des retraites : les retraites continueront à être versées, quel que soit votre Etat de résidence.

Je bénéficie d’une retraite française exclusivement et je réside au Royaume-Uni avant la fin de la période de transition. Ma couverture santé change-t-elle au 1er janvier ?

Comme vous habitez au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020, compte tenu des dispositions prévues par l’accord de retrait et à situation inchangée, votre couverture d’assurance maladie et les conditions dans lesquelles vous êtes assuré ne changent pas. Vous continuez à bénéficier des prestations dans les mêmes conditions qu’actuellement.

Les règles européennes de coordination de sécurité sociale s’appliquent de la même manière après le 31 décembre 2020, fin de la période transitoire, au titre des droits acquis. Ces règles prévoient que si vous êtes pensionné d’un seul État et résidez sur le territoire d’un autre État, c’est l’État qui verse votre retraite qui est compétent en matière d’assurance maladie. Vos frais de santé au Royaume-Uni continuent donc à être pris en charge par la Sécurité sociale britannique pour le compte de la France.

Si vous devenez également pensionné du régime britannique, et continuez à résider au Royaume-Uni, les règles de coordination prévoient que c’est le régime britannique qui deviendra directement compétent pour l’assurance maladie.
L’accord de commerce et de coopération , dont les dispositions sont applicables depuis le 1er janvier 2021, prévoit des dispositions similaires aux dispositions existantes dans le cadre des règlements européens de coordination en matière de prise en charge des soins de santé.

En savoir plus

Pour plus d’informations, consultez www.cleiss.fr/faq/brexit.html

En savoir plus sur votre retraite à l’étranger.