TI - GettyImages-512009725.jpg

Qui sommes-nous ?

Premier régime de retraite français, l'Assurance retraite couvre aujourd'hui plus de 32 millions d'assurés. C’est la retraite de base des salariés du secteur privé, des travailleurs indépendants, des contractuels de la fonction publique et des artistes-auteurs.
Au-delà du versement des retraites, elle développe son offre de service pour tous les assurés et mène une action sociale en direction des plus fragiles.

 

Toutes nos actualités

Cliquez ici pour retrouver toutes les actualités de l'Assurance retraite. 

Le premier régime de retraite français

Créée en 1945, l’Assurance retraite porte toujours les valeurs de solidarité qui ont inspiré ses fondateurs. Basée sur le principe de la répartition, - les cotisations des actifs financent les retraites –, elle a d'abord été le régime de la retraite de base des travailleurs salariés (régime général). 
Depuis le 1er janvier 2018, elle couvre aussi les professions indépendantes (commerçants, artisans, professions libérales, autoentrepreneurs). Aujourd’hui, elle couvre environ 78 % des assurés et verse 66 % des retraites dans les régimes de base de la Sécurité sociale. 

Nos missions

Un suivi de la carrière de tous les assurés
La première mission de l'Assurance retraite est de calculer et de verser les retraites. Pour cela, elle suit la carrière de chaque assuré, grâce à la déclaration sociale nominative (DSN) transmise chaque mois par les employeurs du secteur privé. 

Verser le juste montant au bon moment
Le versement mensuel des retraites reste la mission centrale de l'Assurance retraite. Depuis 2016, elle  met en œuvre une "garantie de versement" : si l’assuré a transmis son dossier complet au moins quatre mois avant sa date de départ à la retraite, il bénéficie de son premier versement dès le mois qui suit son départ.

Une offre de service en ligne en constante progression
L'Assurance retraite enrichit chaque année son offre de service en ligne pour les actifs et les retraités. Pour suivre ses droits, puis bien préparer son passage à la retraite, chaque assuré peut ainsi consulter à tout moment son relevé de carrière sur le site www.lassuranceretraite.fr. Il peut également accéder à :

  • des simulateurs d’âge et de montant de la retraite,
  • la demande de retraite en ligne,
  • le changement de coordonnées postales et bancaires,
  • le suivi des paiements,
  • la consultation du montant déclaré à l’administration fiscale.


Une action sociale centrée sur le bien-vieillir
L'action sociale de l'Assurance retraite a pour objectifs de préserver l'autonomie des retraités, de prévenir les effets du vieillissement et de favoriser le maintien à domicile. L’Assurance retraite déploie cette politique d’action sociale en collaboration avec ses partenaires (MSA, SSI, CNRACL, Agirc-Arrco). Les actions menées dans le cadre de ce déploiement sont centrées sur le bien-vieillir et recensées sur un site dédié : www.pourbienvieillir.fr.  

L'Assurance retraite porte une attention particulière aux publics les plus fragiles, en particulier grâce aux observatoires régionaux des risques de fragilité. Elle propose notamment : 

  • des aides à domicile,
  • des actions collectives de prévention à travers des ateliers dédiés et gratuits,
  • des aides à l'adaptation du logement,
  • des accompagnements spécifiques à certains moments clés (sortie d'hospitalisation ou situations de rupture),
  • des aides aux lieux de vie collectifs (résidences autonomie)...

Enfin, l’Assurance retraite soutient le déploiement de la Silver Economie, en mettant en place un pôle de compétitivité virtuel (VIVA Lab) pour favoriser, avec ses partenaires (MSA, Agirc-Arrco, Banque des Territoires et France Active), le développement de solutions innovantes en faveur de la prévention.

Interrégimes, études et conseil
Depuis plusieurs années, l’Assurance retraite se rapproche  des autres régimes de retraite pour développer et proposer des services en commun : 

  • La Lura (liquidation unique des régimes alignés) : elle permet aux assurés de l'Assurance retraite, de la Mutualité sociale agricole (MSA) et de la Sécurité sociale pour les indépendants (SSI, ex-RSI) ayant eu une carrière dans plusieurs de ces régimes de faire une seule demande de retraite auprès de leur dernière caisse d'affiliation, puis de percevoir chaque mois un seul versement. 
  • Le RGCU (répertoire de gestion des carrières uniques) : il met en commun toutes les informations sur la carrière de chaque assuré, quel que soit son parcours professionnel, pour faciliter ainsi le suivi de la carrière et le calcul de la retraite.

Enfin, l’Assurance retraite garantit le droit à l'information des assurés à travers sa participation au GIP Info retraite, qui coordonne tous les régimes de retraite français.
De façon plus large, l'Assurance retraite joue un rôle central auprès de ses partenaires de la sphère sociale, en étant opérateur SI pour de nombreux référentiels liés à la carrière.
Elle réalise aussi des études sur les questions liées à la retraite et au vieillissement – mises à disposition sur le site www.statistiques-recherches.cnav.fr – et apporte son expertise aux pouvoirs publics.

Nos engagements

L’Assurance retraite s’engage pour plus de transparence auprès de ses assurés. Pour ce faire, elle mesure la performance et l’efficacité de ses services ainsi que la satisfaction de ses assurés. Objectif : proposer à nos assurés la meilleure qualité de service possible et répondre à leurs attentes.

En savoir plus sur nos engagements.

Notre réseau et notre organisation

Pour mener toutes ses missions, l'Assurance retraite s'appuie sur un réseau de 15 caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), et, en Outre-mer, de cinq caisses générales de sécurité sociale (CGSS). La Cnav, en plus d’être la tête de réseau de l'Assurance retraite, assure la gestion de la retraite en Ile-de-France.
Même si la dématérialisation se développe pour répondre aux attentes de la plupart des assurés, l'Assurance retraite déploie également un important réseau de proximité, comptant 230 agences et 418 points d'accueil retraite. Elle est aussi présente dans de nombreuses maisons de services au public (MSAP).
L'Assurance retraite développe ainsi une relation multicanale avec ses assurés, combinant l'accueil physique, les services en ligne, le mail, la relation téléphonique et le courrier. Elle propose à la fois une relation 100% digitale aux assurés qui le souhaitent, et un accompagnement personnalisé pour les les carrières ou situations particulières.

 

 

Nos chiffres-clés

  • 18,11 millions de cotisants
  • 14,1 millions de retraités
  • 900 000 nouveaux retraités par an
  • 77,6 millions de carrières gérées
  • 4,29 millions de consultations en ligne des relevés de carrière
  • 115 milliards d'euros de prestations versées
  • 230 agences retraite et 418 points d'accueil retraite
  • 341 960 bénéficiaires d'une aide individuelle au maintien à domicile
  • 12 736 salariés au sein de l'assurance retraite
  • 91% de nouveaux retraités satisfaits des services offerts
  • 9 millions d’espace personnels
  • 3,7 millions de visite sur le site internet chaque mois
     

Notre gouvernance

La gouvernance de la Cnav est assurée par un conseil d'administration de 30 membres (et 4 membres avec voix consultative) – composé, à parité, de représentants des employeurs et de représentants des salariés – et par un directeur général, nommé par le gouvernement et chargé d'assurer la gestion et le bon fonctionnement de l’Assurance retraite. Cette organisation se retrouve également dans les Carsat et les CGSS.
Les évolutions et les prévisions de dépense du régime général – et donc de l'Assurance retraite – sont définies chaque année dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS), préparée par le gouvernement et votée par le Parlement. Ces orientations sont ensuite déclinées par le gouvernement sous la forme de textes réglementaires. Dans le cadre de la LFSS, Le gouvernement fixe, chaque année, le montant des cotisations et le niveau de revalorisation des retraites.
Sur le moyen terme, les orientations, évolutions et engagements de l'Assurance retraite sont définis par une convention d'objectifs et de gestion (COG) pluriannuelle entre l'Etat et l’Assurance retraite. Celle-ci en décline ensuite le contenu à travers des contrats pluriannuels d'objectifs et de gestion (CPG), signés avec chacune des caisses régionales.
 

Retrouvez tous nos documents de référence.