L’Aide complémentaire à l’habitat

Cette aide financière sert à des travaux d’aménagement et d’adaptation du logement des artisans et commerçants retraités. Elle est versée en complément de l’aide à l’habitat de votre caisse régionale.

Les conditions

Pour prétendre à l’Aide complémentaire à l’habitat (ACH), vous devez :

  • bénéficier de l’aide à l’habitat de votre caisse régionale ;
  • être retraité du régime complémentaire de retraite obligatoire des travailleurs indépendants (RCI) et :
  • percevoir une retraite personnelle à titre principal pour votre activité de travailleur indépendant ou une retraite de réversion de votre conjoint ancien travailleur indépendant ;
  • avoir cotisé au moins 3 ans au RCI et/ou 40 trimestres au régime vieillesse de base (RVB) des indépendants.

Vous devez également être :

  • propriétaire ou usufruitier ;
  • locataire ou logé à titre gratuit et avoir obtenu au préalable l’accord de votre propriétaire pour effectuer les travaux.

Le montant

Le montant de l’aide finacière de base peut aller jusqu’à 1 050 euros. Il est déterminé en fonction de vos ressources, de votre situation familiale et du reste à charge sur le coût des travaux déduction faite des aides susceptibles de vous être accordées.

La demande

L’étude de cette aide financière complémentaire s’effectue en même temps que l’aide à l’habitat demandée à votre caisse régionale.

Vous pouvez vous procurer l’imprimé de demande d’aide pour bien vieillir chez soi :

Puis renvoyez-le, dûment complété, par voie postale à votre caisse régionale.