En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus sur les cookies

reforme-1140x150.gif

Chômage, fin de carrière et retraite : les 8 questions que vous vous posez

Dossier réalisé en partenariat avec  Pole emploi.jpg

J’ai eu plusieurs périodes de chômage indemnisé au cours de ma carrière. Auront-elles un impact sur ma retraite ?

Le système de retraite par répartition est basé sur le principe de solidarité. C’est pourquoi vos périodes de chômage indemnisé (allocation d'aide au retour à l'emploi, allocations de solidarité, allocations de préretraite…) sont assimilées à des périodes d’assurance et comptent pour votre retraite.

Un trimestre est ainsi validé tous les 50 jours de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres par an.

Exemple : sur l’année 2015, Paul a connu 17 jours de chômage en janvier, 20 en mars, 15 en août, 21 en septembre, 21 en novembre et 10 en décembre, soit au total 104 jours sur l’année, tous indemnisés par Pôle emploi. Il a donc validé 2 trimestres de retraite.

 

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Total

Nombre de trimestres validés

Jours de chômage indemnisé

17

-

20

-

-

-

-

15

21

-

21

10

104

2

J’ai connu une période de chômage non indemnisé au cours de ma carrière. Vais-je être pénalisé ?

Avant 1980, toutes les périodes de chômage involontaire sont prises en compte, qu’elles aient été indemnisées ou pas.

À partir du 1er janvier 1980, les périodes de chômage non indemnisé peuvent également vous permettre de valider des trimestres, sous certaines conditions.

Si la période suit directement une période d’indemnisation, vos périodes de chômage sont prises en compte :

  • dans la limite d’un an, dans la plupart des cas ;
  • dans la limite de 5 ans, si vous avez au moins 55 ans à la cessation d’indemnisation et si vous avez cotisé pendant au moins 20 ans au cours de votre carrière.

Pendant cette période, vous ne devez pas être de nouveau rattaché à un régime obligatoire de retraite. 

Si vous n’avez jamais été indemnisé, vos périodes de chômage sont prises en compte :

  • dans la limite d’un an et demi (6 trimestres maximum), si la période de chômage se situe à partir de 2011 ;
  • dans la limite d’un an, si la période se situe avant 2011.

Un trimestre est alors validé tous les 50 jours de chômage, dans la limite de 4 trimestres par an.

Comment puis-je m’assurer que mes périodes de chômage ont été prises en compte pour ma retraite ?

Pour vérifier que toute votre carrière a été prise en compte, notamment vos périodes de chômage, consultez votre relevé de carrière ! Ce document récapitulatif est disponible à tout moment en vous connectant à votre espace personnel.

Si vos périodes de chômage figurent mais qu’aucune somme n’apparaît sur les lignes associées, c’est normal (voir question 1).

Si toutefois vous constatez un manque ou une anomalie sur votre relevé, nous vous conseillons de nous la signaler en utilisant notre service en ligne Mettre à jour ma carrière, disponible à partir de 55 ans.

Mon passage à la retraite est-il automatique lorsque je suis demandeur d’emploi ?

Non, le passage à la retraite ne s’effectue pas automatiquement, que vous soyez en activité ou au chômage. C’est à vous d’en faire la démarche. Pour cela, utilisez le service en ligne Demander ma retraite, accessible depuis votre espace personnel, 6 à 4 mois avant votre date de départ. 

Malgré mes périodes de chômage, puis-je bénéficier d’un départ anticipé pour carrière longue ?

Pour bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue, vous devez réunir un nombre minimum de trimestres cotisés, tous régimes confondus. Vos périodes de chômage indemnisé sont prises en compte à hauteur de 4 trimestres maximum pour la durée d’assurance cotisée. 

Vous devez également justifier d’une durée minimale d’assurance en début d’activité.

Pour retrouver les conditions à remplir en fonction de votre date de naissance, utilisez notre service en ligne Estimer mes droits à la retraite anticipée, disponible depuis votre espace personnel, ou consultez le tableau récapitulatif.

J’ai 61 ans. Jusqu’à quand puis-je bénéficier de mes allocations chômage et quand dois-je prendre ma retraite ?

Si, à 62 ans, vous réunissez le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite au taux maximum, Pôle emploi cesse de vous indemniser. Vous devez donc demander votre retraite 6 à 4 mois avant vos 62 ans.

Si, à 62 ans, vous ne réunissez pas le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite au taux maximum, vous pouvez continuer à percevoir vos allocations chômage sous certaines conditions :

  • vous êtes indemnisé depuis au moins un an ;
  • vous justifiez de 12 ans d’affiliation à l’assurance chômage - autrement dit 12 ans de travail salarié ayant donné lieu au versement des cotisations sociales - dont une année continue ou 2 années discontinues durant les 5 dernières années de travail ;
  • vous avez validé au moins 100 trimestres pour votre retraite.

Deux mois avant la fin de vos allocations chômage, Pôle emploi vous adressera un questionnaire pour vérifier si vous remplissez ces conditions. Une fois ces informations transmises à Pôle emploi, vous serez informé de sa décision de maintenir ou non vos allocations.

Lorsque vous réunirez le nombre de trimestres nécessaires pour obtenir votre retraite au taux maximum, Pôle emploi cessera de vous indemniser. Il vous faudra anticiper vos démarches et demander votre retraite 6 à 4 mois avant cette date.

Exemple : Jeanne est depuis 6 mois au chômage indemnisé. Née en 1956, elle doit réunir 166 trimestres pour pouvoir prendre sa retraite à 62 ans en bénéficiant du taux maximum. Il lui manque toutefois 5 trimestres. Si elle réunit les conditions listées ci-dessus, elle pourra continuer à percevoir ses allocations chômage après 62 ans. Puis, 6 à 4 mois avant d’avoir réuni ses trimestres manquants, elle devra demander sa retraite.

Si je perçois des allocations chômage, à quel âge au plus tard dois-je demander ma retraite ?

Si vous ne réunissez pas le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite au taux maximum, vous pouvez percevoir vos allocations chômage jusqu’à ce que vous ayez atteint l’âge du taux maximum automatique, situé entre 65 et 67 ans en fonction de votre année de naissance.

Vous devrez demander votre retraite 6 à 4 mois avant cet âge.

Je suis en fin de droits, de quelles prestations puis-je bénéficier en attendant la retraite ?

Selon votre situation, vous pouvez bénéficier :

  • de la prime transitoire de solidarité (PTS), sous certaines conditions et sous réserve de la reconduction du dispositif en 2018. Cette aide, financée par l’État, est versée jusqu’au point de départ de votre retraite ;
  • de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), qui peut vous être versée lorsque vous arrivez au terme de vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). Des conditions de ressources et d’activité sont à remplir ;
  • du revenu de solidarité active (RSA). Si vous demandez le RSA, n’oubliez pas de rester inscrit comme demandeur d’emploi, certaines périodes de chômage non indemnisé pouvant vous permettre de valider des trimestres.
Note globale : 3.7/5 (460 votes)
Noter l'article :