En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus sur les cookies

Ma demande de retraite en ligne

Le handicap et l’inaptitude

L’inaptitude au travail ou le handicap peuvent pénaliser votre carrière. Des dispositifs existent pour vous permettre de partir plus tôt à la retraite ou d’améliorer le montant de votre retraite.

Photo article

La retraite anticipée des assurés handicapés

Si vous avez été handicapé pendant plusieurs années, vous pouvez peut-être partir à la retraite au taux maximum dès 55 ans. Pour cela, vous devez répondre à plusieurs conditions.

Les conditions

La durée d’assurance totale

Vous devez réunir une certaine durée d'assurance, tous régimes de base confondus. Elle comprend tous les trimestres de votre relevé de carrière.

Certains trimestres rachetés ne sont pas pris en compte dans cette durée.

 

La durée cotisée

Une partie de votre durée d’assurance doit être cotisée par vous-même.

Toutes les périodes de cotisations à un régime de retraite français ou de la zone d'application des réglements européens sont retenues. Les périodes cotisées à l’étranger peuvent également être retenues si un accord de sécurité sociale est signé avec la France.

En revanche, certains rachats, les trimestres d’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) et les périodes de volontariat associatif ne sont pas retenus dans la durée cotisée.

 

Le taux d’incapacité permanente

Pour bénéficier d’une retraite anticipée, vous devez avoir été atteint d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou d’un handicap de niveau comparable pendant la durée d’assurance totale et la durée d’assurance cotisée exigées. 

Cette condition doit être justifiée par un document de la commission qui s’est prononcée sur votre handicap.

A noter

A noter

La reconnaissance de travailleur handicapé est prise en compte pour les périodes situées jusqu’au 31/12/2015.

La majoration de la retraite

Une majoration du montant de votre retraite anticipée est accordée si vous ne réunissez pas la durée d'assurance maximum au régime général. Le montant de cette majoration dépend du nombre de trimestres cotisés tout en étant handicapé.

Les démarches

Faites le point sur votre relevé de carrière

Vous devez impérativement faire le point sur vos droits avant de demander votre retraite anticipée assuré handicapé. Consultez votre relevé de carrière en ligne, à partir de votre espace personnel. Vérifiez les périodes manquantes éventuelles et demandez la régularisation de votre carrière. Vous constatez une erreur, un oubli ? Une demande de régularisation peut être effectuée sur notre site à partir de 55 ans.

Contactez votre caisse régionale

​Une fois votre relevé de carrière à jour, vous devez impérativement faire le point avec votre caisse régionale avant de déposer votre demande de retraite anticipée assuré handicapé.

Envoyez à votre caisse régionale une demande d'attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée assuré handicapé à votre caisse régionale. Votre caisse régionale vous enverra une attestation précisant si vous pouvez bénéficier ou non d’une retraite anticipée. L’attestation positive est délivrée, au plus tôt, six mois avant le point de départ possible de votre retraite anticipée.

Si vous remplissez les conditions, déposez votre demande de retraite anticipée obligatoirement accompagnée de cette attestation.

Télécharger la Demande d’attestation de départ en retraite anticipée des assurés handicapés

Télécharger la Demande de retraite anticipée - Assurés handicapés

Le point de départ de votre retraite anticipée

C’est à vous de choisir le point de départ de votre retraite. Elle débute toujours le premier jour d’un mois et ne peut pas commencer avant le dépôt de votre demande de retraite.
Si vous déposez votre demande de retraite anticipée dans les trois mois qui suivent l’envoi du formulaire ou de l’attestation, la date de votre demande d’attestation peut être retenue pour fixer le point de départ de votre retraite.

A noter

A noter

Ne prenez aucune décision de cessation d’activité avant d'avoir obtenu un accord de vos régimes de retraite de base et complémentaires sur votre demande de retraite.

La retraite après une pension d'invalidité

Votre pension d'invalidité prend fin lorsque vous atteignez votre âge légal de départ à la retraite. Elle est remplacée par la retraite au titre de l'inaptitude au travail. Celle-ci débute le premier jour du mois suivant cet âge légal ou dès que vous atteignez cet âge si vous êtes né le 1er du mois. Votre invalidité vous dispense de la procédure médicale de reconnaissance de l'inaptitude au travail.

La substitution de la pension d'invalidité à la retraite pour inaptitude au travail est automatique, sauf si vous exercez une activité professionnelle.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de déposer une demande de retraite auprès de votre caisse régionale pour bénéficier de votre retraite pour inaptitude au travail.

Si vous exercez une activité professionnelle et ne demandez pas votre retraite à l'âge légal, vous pouvez continuer à bénéficier de votre pension d'invalidité jusqu'à :

  • la cessation de votre activité professionnelle ;
  • ou, au plus tard, l'âge légal nécessaire pour obtenir une retraite au taux maximum.

Lorsque vous bénéficiez de votre retraite, votre pension d'invalidité ne vous est plus payée.

En savoir plus

En savoir plus

Comment sont prises en compte vos périodes d’invalidité pour la retraite ? Consultez la rubrique Les interruptions de carrière.

 La majoration tierce personne

Vous avez recours à une aide constante pour effectuer les actes ordinaires de la vie ? Sous certaines conditions, une majoration pour tierce personne peut vous être attribuée.

La retraite pour inaptitude au travail

La retraite au titre de l'inaptitude au travail vous permet d'obtenir une retraite au taux maximum de 50 % dès l’âge légal de départ à la retraite quel que soit votre nombre de trimestres.

Les conditions

L'inaptitude au travail doit être reconnue par le médecin-conseil de la caisse qui attribue la retraite. Vous devez joindre un dossier médical à votre demande de retraite. Demandez ce dossier à votre caisse de retraite.

Certaines personnes sont considérées inaptes au travail et ne sont pas soumises au contrôle médical.

Le point de départ est toujours fixé le premier jour d'un mois. Il ne peut pas se situer avant :

Si vous n'êtes pas reconnu inapte au travail par le service médical, vous pouvez :

La majoration tierce personne

Vous avez recours à une aide constante pour effectuer les actes ordinaires de la vie ? Sous certaines conditions, une majoration pour tierce personne peut vous être attribuée.

La retraite pour pénibilité

Si vous souffrez d’une incapacité permanente au titre d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail, vous pouvez peut-être bénéficier d'une retraite pour pénibilité à compter de 60 ans. Cette retraite est calculée au taux maximum, quelle que soit votre durée d’assurance.

En savoir plus

En savoir plus

Consultez la rubrique : Pénibilité au travail.

Des allocations de solidarité

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) et l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) permettent d’élever votre retraite à un montant minimum.

Selon votre âge, vous pouvez percevoir l’une ou l’autre. Pour en bénéficier, vous devez répondre à plusieurs conditions.

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus sur les allocations de solidarité.

 

 

En savoir plus

En savoir plus

  • Certaines situations permettent d'obtenir le taux maximum de 50 % dès 65 ans, quel que soit votre nombre de trimestres. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Le calcul en détail.
  • Vous avez cessé votre activité pour vous occuper d'un adulte handicapé ? Cette période peut, sous certaines conditions, vous permettre de valider des trimestres.
  • Le simulateur mes-aides.gouv.fr vous permet de connaître les prestations sociales dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation. Il vous indique également les démarches à effectuer pour en bénéficier. 
Note globale : 3.1/5 (210 votes)
Noter l'article :