En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus sur les cookies

reforme-1140x150.gif

Exemple de calcul d'une retraite européenne

Jérôme, né en juin 1955, demande sa retraite pour le 1er octobre 2017.

Au 30 septembre 2017*, il totalise :

  • 104 trimestres au régime général des salariés ;
  • 50 trimestres aux Pays-Bas.

Jérôme ne réunit pas les 166 trimestres exigés** pour obtenir une retraite au taux maximum de 50 %. Sa retraite est donc calculée avec un taux minoré.

Son revenu annuel moyen est de 20 000 euros brut.

 

Calcul de la "retraite nationale"

Taux : 38,125 % (il lui manque 19 trimestres par rapport à l’âge du taux maximum automatique)

   20000 multiplié par 38,125 % multiplié par 104 sur 166 est égal à 4777,10 euros brut par an.

 Calcul de la "retraite européenne"

1/ Calcul de la "retraite théorique"

Taux : 42, 5 % (104 + 50= 154 trimestres. Il lui manque 12 trimestres par rapport aux 166 exigés** pour obtenir une retraite au taux maximum.)

   20000 multiplié par 42,5 % multiplié par 154 sur 166 est égal à 7885,54 euros brut par an.

2/ Calcul de notre part de la « retraite européenne»

    7885,54 multuplié par 104 sur 154 est égal à 5325,29 euros brut par an.

La part de "retraite européenne" française est plus élevée que la "retraite nationale". Nous payons donc à Jérôme notre part de "retraite européenne".
Lorsque les droits de Jérôme seront ouverts aux Pays-Bas et qu'il demandera sa retraite, nous recalculerons sa retraite française. Nous appliquerons la législation en vigueur à ce moment et nous tiendrons compte des nouveaux éléments de sa carrière aux Pays-Bas.


* La durée d’assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil précédant le point de départ de la retraite.
** Nombre de trimestres exigés pour un assuré né en 1955.

Note globale : 2.4/5 (79 votes)
Noter l'article :