En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou technologies équivalentes afin de bénéficier de services adaptés à vos besoins. En savoir plus sur les cookies

 

 

VOS BESOINS, NOS SERVICES

pictogramme bloc

Informations et coordonnées de votre caisse régionale

Aide à la prise en charge de vos dépenses de santé

Vous avez de faibles ressources ? Vous n’avez pas de complémentaire santé ou vous rencontrez des difficultés pour payer votre cotisation ? Des aides existent.

30/11/2016

Photo actualité

Deux aides peuvent faciliter la prise en charge de vos dépenses de santé : la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou l’aide pour une complémentaire santé (ACS).

L'attribution de ces aides dépend de votre situation et de vos ressources.

Qu’est-ce que la CMU complémentaire ?

La CMU-C vous donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire de vos dépenses de santé (à hauteur de 100 % des tarifs de la sécurité sociale). De plus, la CMU-C inclut des forfaits de prise en charge pour vos soins dentaires, vos lunettes, vos prothèses auditives…

Concrètement, vous ne payez pas directement vos dépenses de santé. La consultation est directement réglée par l’assurance maladie et l’organisme qui gère votre CMU-C.

La CMU-C vous permet également de bénéficier de réductions sur votre facture de gaz et d’électricité et sur votre carte de transport.

Qu’est-ce que l’aide au paiement d’une complémentaire santé ?

logo-acs-resize200x170.pngL’ACS est destinée aux personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C. 

Elle vous donne droit, durant un an, à une aide financière pour payer une complémentaire santé, parmi les offres de complémentaires spécialement sélectionnées pour leur bon rapport qualité/prix. Le montant accordé dépend de l’âge du bénéficiaire. Il varie de 100 € par an (pour les moins de 16 ans) à 550 € par an (pour les personnes de 60 ans et plus).

De plus vous n’avez rien à payer chez le médecin ou à l’hôpital. Votre consultation ou vos frais d’hospitalisation sont directement payés par votre caisse d’assurance maladie et votre complémentaire santé. Vous êtes mieux remboursé(e) de vos médicaments, lunettes et prothèses dentaires et auditives.

L’ACS vous permet enfin de bénéficier de réductions sur votre facture de gaz et d’électricité.

Comment en bénéficier ?

Pour obtenir ces aides, vous devez remplir certaines conditions.

Pour savoir si vous pouvez avoir droit à la CMU-C, faites une simulation sur www.ameli.fr.

Pour vérifier si vous pouvez avoir accès à l’ACS :

  • faites une simulation sur www.info-acs.fr ;
  • trouvez l’offre qui vous convient le mieux grâce à un comparateur d’offres ;
  • téléchargez le dossier de demande ou contactez votre caisse d’assurance maladie.

 

En savoir plus

Vous êtes déjà bénéficiaire de l’ACS ? 

À partir du 1er juillet 2015, l’ACS évolue. A la fin de votre contrat actuel, vous devrez choisir une complémentaire santé parmi une liste d’offres sélectionnées par l’État pour leur bon rapport qualité/prix. Votre complémentaire santé actuelle vous informera des démarches que vous aurez à accomplir pour reconduire l’aide au paiement d’une complémentaire santé à compter de 2015.
Vous pouvez d’ores et déjà consulter la liste des complémentaires santé auxquelles vous avez désormais accès sur www.info-acs.fr ou auprès de votre caisse d’assurance maladie.